course à pied/Livres

de la Course de Fond à la Création Artistique

Je dois commencer  parler de l’Autoportait de l’Auteur en Coureur de Fond,  du Grand Haruki Murakami.coureur de fondDans cet essai autobiographique, l’auteur décrit la course à pied comme une métaphore de la création littéraire. C’est elle qui lui permet de développer la patience, la concentration et la persévérance, nécessaire à l’écriture.

Haruki Murakami nous parle de lui : alors qu’il était patron d’un club de jazz, fumeur invétéré, il a décidé de changer son mode de vie et c’est la course à pied qui l’a guidé.

Il a ainsi perdu du poids, acquis un corps athlétique, pour courir des marathon, calmant parallèlement sa vie sociale et cessant de vivre la nuit, pour se lever avant 5h du matin et vivre au rythme du soleil.

L’importance de l’exercice physique est récurrente dans l’œuvre de l’auteur japonnais. Dans 1Q84, l’héroïne Aomame, entraîneuse d’Arts Martiaux, est consciente de l’importance de son corps et de sa force, qui libère. Dans Kafka sur le Rivage, le jeune héros pratique, durant son parcours initiatique, la musculation : le corps est  souverain.

Je suis personnellement comme Murakami, mon maître spirituel : je cours environ 10 km, de 4 à 6 fois par semaine, un marathon par an, 1 ou 2 trails nature longue distance : depuis le 1er janvier 2014, j’ai couru plus de 1100 km ( merci Garmin !). C’est la course à pied qui structure ma vie. Pourtant, adolescente, j’ai commencé à courir pour passer le temps.15 ans plus tard, je cours donc je vis. Cette passion paraît encore hermétique à beaucoup car le goût de la transpiration ne séduit pas et paraît encore masochiste. J’espère que les passionnés de Murakami Comprendront le lien de la course de fond et la force nécessaire à l’écriture ; des pas qui coûtent, pour apprécier la beauté d’un cadre tel que le lac Saroma à Hokkaido.

Bien plus, l’oeuvre de Murakami, parsemée de fantastique : sexe, parcours initiatique, et de mise en abyme de la création littéraire est un délice, pour tout public. Courrez-y.

 

Publicités

Une réflexion sur “de la Course de Fond à la Création Artistique

  1. Pingback: Ego et go. | la forme qui m'inspire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s